En mémoire d'Arès



Je suis mort ce matin Je m'appelais Arès, et j'avais seulement 2 ans.


Il y a plus d'une semaine, on m'a donné des os. J'ai commencé à être malade, mais on m'a laissé sans soins durant plusieurs jours. Plusieurs jours à vomir, à ne pas manger et à m'affaiblir.


Dimanche, on m'a finalement amené voir un docteur. J'ai été abandonné sur place pour des raisons financières

Sans savoir dans quoi ils s'embarquaient puisqu'aucun test n'avait été fait, Mission Mayday a accepté de me donner une chance.

Les radiographies étaient encourageantes : aucune évidence d'os ou d'obstruction, mais une échographie était nécessaire pour le confirmer

Durant la nuit, mon état s'est détérioré et j'ai commencé à avoir de la difficulté à respirer.

Des radiographies de mes poumons ont été faites : une partie de mon vomi et de mes régurgitations est allée dans mes poumons et je faisais une pneumonie. Je faisais de la fièvre, je régurgitais.

On m'a mis sur oxygène. J'ai été transféré aux soins intensifs.


L'échographie a finalement confirmé que je n'avais pas de corps étranger, juste une grosse gastro-entérite, probablement causée par les os. Mon état était donc principalement causé par la pneumonie et le manque de soins de la dernière semaine...


Mission Mayday a accepté de continuer malgré que l'estimé augmentait de façon considérable. On m'a installé un tube afin de retirer les reflux gastriques de mon estomac et donc de diminuer mes régurgitations, ainsi qu'un autre tube pour m'aider à respirer.


J'ai eu la visite de trois personnes de l'organisme : Mélanie, Mégane et Audrey. Je ne faisais plus de fièvre, ma respiration était stable avec l'oxygène, mais je n'avais toujours pas assez de force pour bouger. Il y avait de l'espoir.

L'équipe vétérinaire et l'organisme y croyait. Un estimé de 7000$ a été accepté puisque mon pronostic était relativement bon

Ce matin très tôt, j'ai régurgité de nouveau, malgré le tube. J'ai été laissé sans soins pendant si longtemps que mon système digestif était tout simplement à l'arrêt et que rien ne circulait dans mes intestins : tout restait dans mon estomac.


Suite à cet épisode, ma respiration s'est détériorée. Je n'avais plus la force de continuer, j'ai commencé à faire des petits jappements pour laisser comprendre que je n'avais plus la force de me battre... Je n'avais plus assez d'énergie pour continuer à chercher mon air

J'ai entendu le vétérinaire dire que j'allais mourir aujourd'hui si on ne m'intubait pas. Mourir d'épuisement.

L'option de l'intubation et de la respiration artificielle a été discutée. J'avais moins de 25% de chance de m'en sortir malgré cela. Moins de 25% de chance d'être extubé et de sortir de l'hôpital. J'allais laisser une dette de 25 000$ à l'organisme, que je m'en sorte ou pas

C'est donc le coeur lourd que Mission Mayday a décidé de me laisser partir tôt ce matin.

C'est entouré d'une équipe médicale aimante que je suis parti...

Merci à ceux et celles qui ont voulu me donner une chance. Merci à Dr. Proulx pour son honnêteté et sa transparence. Merci à toutes les équipes : vétérinaires, techniciennes, aide-techniciennes et animalières, qui se sont relayés pour prendre soins de moi

Souvenez-vous de mon histoire.

N'attendez pas avant de consulter. N'attendez pas pour sauver des sous. N'attendez pas que ''ça passe tout seul''.

Aujourd'hui, je suis mort. Mort parce qu'on a trop attendu...

Faire un don

2D4A8554-Bear1Full.jpg