top of page

En mémoire de Caliente



Hier soir, tu as eu ton congé de l'hôpital. Nous pensions naïvement que tu avais gagné ton combat contre la mort. Nous avions tort...


Marie-Eve t'a retrouvée morte en pleine nuit, sans qu'on ne comprenne pourquoi ton état s'est dégradé si vite.


Nous ne savons pas comment tu as réussi à remonter la pente, pour finalement nous quitter si brutalement. Nous n'étions pas prêts à te perdre.


La vie est injuste parfois. Nous espérions tellement que ces 48 heures d'hospitalisation permettraient de te sauver...


Caliente, nous sommes désolés de ne pas avoir gagné ce combat à tes côtés. Nous n'avons pas les mots pour exprimer notre peine ce matin...


Tout ce qu'on sait, c'est que tu ne méritais pas d'endurer tout ça. Ton petit corps a beaucoup lutté pour survivre, mais il était probablement trop tard lorsqu'on t'a prise sous notre aile.


Cette nuit, tu nous as quittés, mais Brume et Playa veilleront maintenant sur toi à notre place.

Là où tu es, tu ne souffriras plus jamais.


Continue de briller, Caliente. Nous ne t'oublierons pas. Petit chaton, tu resteras à jamais dans nos cœurs.


bottom of page