En mémoire de Nutmeg




Il y a 3 semaines tout juste, on acceptait de prendre un chiot de 10 mois en charge afin de lui donner une chance. Le troisième chiot cette soirée-là. Une soirée éprouvante et émotionnellement difficile.


Nutmeg, un berger australien, était face à l'euthanasie pour un saignement incontrôlable suite à sa castration.


Dre Sauvageau avait réussi à contrôler le saignement temporairement, et je n'ai pas eu la force de dire non lorsqu'elle m'a contacté à 22h. Le reste de l'équipe dormait, la décision reposait entre mes mains. J'ai autorisé qu'il soit gardé stable et sous surveillance, en espérant pouvoir trouver un organisme partenaire pouvant le prendre en charge le lendemain puisqu'on venait de se lancer dans le sauvetage de Châtaigne.

Vers 3h du matin, on recevait un appel sur notre ligne d'urgence, et Mégane a pris la ligne malgré qu'elle était en Europe.

L'état de Nutmeg s'était rapidement détérioré et il avait besoin d'être transfusé. Elle a accepté sans hésiter, voulant lui donner une chance, elle aussi.

Suite à deux transfusions, Nutmeg a pu rentrer à la maison. Il a été placé en famille d'accueil chez Marie-Claire et sa maman; leur première expérience.


On ne savait pas encore la cause des saignements de Nutmeg, et comme il venait d'être transfusé, il fallait attendre deux semaines afin de faire certains tests.

Durant cette période, Nutmeg a développé des boiteries. Jamais la même patte, jamais de fractures, jamais de trauma associé (il était au repos strict) qui pouvait expliquer ses douleurs.

Des radiographies ont été prises, des antidouleurs ont été prescrits. Il cessait de boiter quelques jours, puis recommençait, d'une autre patte.

Dimanche, Nutmeg a été changé de famille d'accueil puisque la gestion chien et chats était difficile et qu'il devait absolument rester au repos. Les tests ont été envoyés au laboratoire.


Avant-hier, sa nouvelle famille d'accueil, Tatiana, nous a envoyé une photo. La patte arrière de Nutmeg était sévèrement enflée. Il ne mangeait presque plus et était en douleur malgré la médication qu'il recevait déjà.

J'ai donc demandé qu'il soit envoyé à l'urgence rapidement, en espérant que mon "gut feeling" me trompait...

Malheureusement, il ne me trompait pas. Nutmeg saignait dans sa patte. Nutmeg était hémophile de type A. Il n'y a aucun traitement pour cette condition. Aucun.


Un chien ayant cette condition doit vivre dans la ouate, doit éviter les accidents, ne peut pas être actif. Chaque intervention chirurgicale, aussi minime soit-elle, doit être précédée d'une transfusion.

Chaque saignement doit être traité avec une transfusion.

Pendant quelques heures, notre équipe s'est consulté, nous avons discuté avec plusieurs vétérinaires, avec son ancienne maman d'accueil qui travaille également au centre où Nutmeg était hospitalisé en attendant qu'on prenne une décision.

Il n'y avait que deux possibilités : le transfuser encore une fois, ou l'euthanasier.

Une discussion sur sa qualité de vie a été faite. Quelle genre de vie peut-on offrir à un berger australien qui ne peut pas courir, sauter, jouer ?

Quelle genre de vie peut-on offrir à un chiot de 10 mois qui ne peut tout simplement pas être un chien ? Quelle genre de famille voudra d'un chien bibelot, qui saigne simplement en marchant et qui nécessite des transfusions continuellement ?


La conclusion était évidente. Bouleversante, écoeurante… mais évidente.


Hier, Nutmeg nous a quitté. Il ne souffrira plus, et on ne peut qu'espérer qu'il peut maintenant courir après les écureuils, là-haut. Hier, Nutmeg nous a quitté, entouré de Marie-Claire, de sa maman et même de son "frère" Floyd. Entouré d'amour.


𝗖𝗼𝗹𝗹𝗲𝗰𝘁𝗲 𝗱𝗲 𝗳𝗼𝗻𝗱𝘀 : https://bit.ly/nutmeg-fra

𝗜𝗻𝘁𝗲𝗿𝗮𝗰 : comptabilite@missionmayday.ca (Question : Mission / Réponse : Mayday)

𝗣𝗮𝘆𝗽𝗮𝗹 : https://bit.ly/donner-paypal

𝗕𝗼𝘂𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 : https://missionmayday.ca/boutique



Faire un don

2D4A8554-Bear1Full.jpg