En mémoire de Saturne



Il y a trois mois, on allait te récupérer à Ottawa pour te sauver la vie après ton abandon dans une fourrière qui voulait t'euthanasier directement parce que tu avais convulsé.


Tu n'avais même pas un an belle Saturne, mais la vie a décidé de s'acharner sur toi.


Malgré tout ce que ton équipe médicale a tenté, malgré un résultat d'IRM encourageant et une semaine presque parfaite, ton cerveau a décidé que c'en était assez cette nuit...


Malgré une nouvelle tentative de stabilisation durant la nuit, nous avons eu la nouvelle tôt ce matin que tu ne retournerais plus jamais à la maison, que ton cerveau n'en pouvait plus.


Saturne, on a décidé de te laisser partir au lieu de s'acharner et de t'intuber.


On espère que tu as senti tout l'amour que notre grande famille avait pour toi, mais surtout, l'amour de Yasmine, ta maman humaine, qui est restée jusqu'à ton dernier souffle malgré toutes les épreuves.


Tu as pris ton envol en prenant la route qu'on tente d'éviter belle Saturne, mais tu resteras toujours dans nos pensées et nos cœurs.


Repose toi maintenant, tu l'as grandement mérité...

Faire un don

Image de Amber Kipp