top of page

Comment fonctionne Mission Mayday ?



Mission Mayday est un organisme à but non lucratif qui a vu le jour en janvier 2022 à titre de refuge virtuel. Nous n'avons pas de bâtiment dans lequel nos animaux sont hébergés, donc toutes nos activités sont gérées depuis chez nous, en "télé-bénévolat".


Fonctionnement


Mission Mayday est composé de bénévoles qui sont très investis dans nos sauvetages. Personne n'est rémunéré dans l'équipe. Tous les dons et les profits des ventes permettent de sauver les animaux et de faire fonctionner l'organisme. Le temps que nos bénévoles consacrent à Mission Mayday est donc extrêmement précieux. D'ailleurs, si vous travaillez en santé animale et que vous aimeriez nous aider à gérer nos protégés, cliquez ici.


Nous nous spécialisons dans les levées de fonds permettant de financer les prises en charge de cas médicaux variés. Notre équipe a une expertise en cliniques et bénéficie de l'aide de nombreux vétérinaires qui ont rejoint notre réseau de familles d'accueil, qui nous conseillent gratuitement, qui nous offrent de la nourriture spécialisée, et qui nous aident à avoir des prix plus accessibles que la moyenne.


Hébergement


Les chiens et les chats que nous prenons en charge sont placés chez des familles d'accueil qui s'occupent d'eux comme de leurs propres animaux, et qui leur prodiguent des soins à la maison, en suivant les plans de traitement mis en place par nos cliniques partenaires.


Ces familles sont responsables des déplacements, de subvenir aux besoins de base des animaux (sortir le chien, nettoyer la litière du chat, nourrir l'animal, etc.), d'assister aux rendez-vous médicaux, et autres tâches. Elles jouent un rôle très important dans nos sauvetages, et doivent donc être relativement disponibles si elles acceptent de garder un animal qui a besoin de beaucoup de suivis et de médication.


Soins médicaux


Notre organisme a vu le jour dans le but d'offrir une chance à des animaux malades et/ou blessés d'être soignés adéquatement et rapidement. Nous collaborons avec des centres de référence (24/7) qui nous permettent de faire des hospitalisations, mais aussi d'accepter des animaux en soirée et en fin de semaine, ce que peu de refuge peuvent malheureusement se permettre. Nous avons également des partenariats avec différents hôpitaux et cliniques vétérinaires, qui nous offrent également des rabais sur les soins.


Nous faisons aussi appel à des spécialistes pour les cas les plus complexes. Si besoin, nos animaux sont évalués en ophtalmologie, en chirurgie, en médecine interne, en médecine comportementale, etc. Nous allons souvent plus loin que ce que les refuges peuvent se permettre, car nous ne prenons pas beaucoup d'animaux à la fois. Nous pouvons donc nous concentrer sur des chiens et des chats qui ont besoin de soins urgents et/ou à long terme, afin de leur éviter une euthanasie.


Prises en charge


Nous évaluons les formulaires de prise en charge selon différents facteurs, mais nous devons malheureusement refuser beaucoup d'animaux, car nous sommes un petit organisme. Nous priorisons les demandes effectuées par des cliniques, des services animaliers, et des refuges, pour des animaux qui risquent l'euthanasie, mais nous prenons aussi des cas qui n'ont aucune ressource (ex : chats et chatons errants, chiots de communautés autochtones, etc.) pour leur éviter une mort sans assistance médicale. Nous acceptons un faible nombre d'abandons de particuliers par année, car cela demande souvent plus de gestion.


Levées de fonds


Les dons du public, l'aide des entreprises, la vente de produits et les événements, sont nos principales sources de revenu.


Nous faisons des levées de fonds en ligne sur Facebook et en stories sur Instagram, car elles nous permettent généralement de couvrir le plus gros des factures aux urgences. Pour les dépenses générales, les événements bénéfices sont extrêmement importants. Pour en organiser un afin de nous aider, cliquez ici.


Nous nous basons sur les disponibilités de nos spécialistes des communications et médicaux pour accepter ou non un animal. Si personne n'est disponible pour amasser les dons, nous savons qu'il sera impossible de couvrir une grosse facture une fois l'urgence terminée. La réalité, c'est qu'on reçoit des dons lorsque la vie de l'animal est en jeu ; rarement après. Nous n'avons donc pas le choix de nous adapter à cette réalité et de nous libérer à chaque prise en charge. Nous passons parfois plusieurs journées consécutives à écrire des textes, calculer les dons, visiter l'animal quotidiennement aux urgences, et à répondre à tout le monde.


Notre programme de dons mensuels et de parrainage est extrêmement important pour notre bon fonctionnement, car il nous aide à couvrir toutes sortes de dépenses : dentisteries, frais administratifs, ligne téléphonique d'urgence, nourriture des animaux, accessoires en tous genres, et bien plus.


Pour nous aider avec une contribution générale, cliquez ici. Pour parrainer un de nos animaux, cliquez ici. Pour aider un animal avec un don unique, c'est par ici.


Adoptions


Lorsqu'un animal est prêt à nous quitter, il est affiché sur notre site web et sur des plateformes d'adoption : Petfinder, Les Pattes Jaunes et Déniche ton chien. Nous partageons également la nouvelle sur nos réseaux sociaux, afin de lui donner un maximum de visibilité. Nous ne pouvons pas programmer de visites, car cela demanderait trop de gestion étant donné que nos animaux sont en famille d'accueil.


Les familles dont la candidature nous semblent intéressante sont contactées par courriel afin de fixer une entrevue téléphonique. Lorsque nous avons un coup de cœur après avoir discuté en équipe, nous acceptons alors la demande d'adoption. Le contrat est envoyé par courriel en avance et la famille effectue un virement Interac pour les frais d'adoption. Nous nous déplaçons chez la famille pour conclure l'adoption, et si le match est aussi bon dans la vraie vie, la réponse du virement Interac nous est partagée avant que nous quittions.


Pour nous, il est important de placer nos protégés chez des familles qui sont prêtes à tout pour les soigner en cas de besoin. Les assurances pour animaux existent désormais, et sont une belle alternative lorsqu'on n’a pas beaucoup d'économies. Cependant, comme nous, les animaux ont souvent besoin de soins dentaires, donc il faut aussi prévoir un budget pour ce qui n'est pas (ou peu) couvert par les assurances.



Comentarios


bottom of page